Notre matériel photo

Vous avez été nombreux à nous interroger sur le matériel que nous utilisions en voyage. Comme nous l'expliquons dans notre billet concernant notre approche de la photographie, il n'est — pour l'heure — pas très sophistiqué.

Nos appareils photo

Mélissa possède un Canon 450D acheté d'occasion avant notre départ aux États-Unis. Elle s'apprête néanmoins à en changer et à monter en gamme, se trouvant très limitée en basse lumière (le 450D ne monte qu'à 1600 ISO).

J'utilise un Canon 700D que j'ai acheté 500€ en avril 2017. C'est un boîtier "d'entrée de milieu de gamme" très polyvalent qui me convient parfaitement. Jusqu'à présent, je ne me suis jamais senti limité par ses capacités. 

En complément, nous utilisons également un Fujifilm Instax SQ10. Il s'agit d'un "polaroïd" qui a la particularité de permettre de choisir quelle photo imprimer.

Il fonctionne exactement de la même façon qu'un Instax Mini, mais stocke ses images sur une carte micro SD. On peut donc shooter à loisir, et choisir quelle image on souhaite immortaliser sur papier. Il est bien sûr possible de réimprimer plusieurs fois une image. Le boîtier intègre aussi 10 filtres très "Instagram", et permet une correction d'exposition. Bref : c'est très vite devenu un incontournable pour nous !

Prix : 249€

Nos smartphones

Eh oui, on va pas se mentir, parfois le smartphone dispose d'avantages indéniables. Pas besoin de se casser la tête pour obtenir une exposition correcte, plus pratique à transporter... De plus, il faut avouer que depuis 3 ou 4 ans, il est parfois difficile de voir à l'oeil nu une réelle différence de qualité entre des photos prises au smartphone et d'autres avec des appareils très perfectionnés.

Nous disposons tous deux d'iPhones. Un 6S pour Mélissa et un 8 Plus pour moi. Le mode portrait de ce dernier est un vrai plus pour ... le portrait ! Mais il permet également de créer de jolis flous d'arrière-plan sur quantité d'objets (oui ok, la bouffe ...).

Petit tip : tu shootes souvent à l'iPhone mais regrette de ne pouvoir récupérer les fichiers RAW ? Utilise Halide. Il s'agit d'une application (payante, 5,49€) qui te permet d'exporter tes photos au format DNG afin de pouvoir les post-traiter avec Lightroom comme avec n'importe quel autre appareil !

 Exemple d'utilisation du mode Portrait de l'iPhone 8 Plus / X

Exemple d'utilisation du mode Portrait de l'iPhone 8 Plus / X

Nos objectifs

Comme nous utilisons tous les deux des appareils de la marque Canon, nous nous prêtons mutuellement nos objectifs selon les scènes que nous souhaitons shooter.

Le passe-partout 18-55 f/3.5

C'est simple, c'est livré en kit. C'est l'objectif de base quand vous achetez votre appareil, et ce serait de la mauvaise foi que de dire qu'il n'est pas polyvalent

Il est léger, l'autofocus est très rapide, et permet de s'adapter à tout un tas de situations du quotidien. Bref : si tu débutes, nul besoin de te ruer vers un autre objectif et fais tes armes sur celui-ci.

 San Diego Skater

Prix : environ 70€

Le miraculeux 50mm F/1.8

À mon sens, et de l'avis de très nombreux professionnels, c'est le premier objectif à acquérir quand on se met sérieusement à la photo. 

Il s'agit d'une focale fixe (= pas de zoom), qui est particulièrement adaptée pour des scènes de portrait. La raison principale étant que sa grande ouverture (le F ; plus il est petit, plus l'ouverture est grande) permet de jouer avec la profondeur de champ, et donc d'obtenir un sujet clairement dégagé de son arrière-plan. 

Mais ne le limitons pas à cela. En effet qui dit grande ouverture, dit beaucoup de lumière. Ainsi il nous est d'une aide redoutable lors de promenades nocturnes

Bien sûr, 50mm, c'est beaucoup. Ça grossit pas mal, d'autant plus si tu le montes sur un capteur APS-C (comme nous).

Concrètement, retiens que si ton appareil n'est pas full frame, il te faudra appliquer un coefficient multiplicateur à la focale de ton objectif. Il est de 1,6 chez Canon, et 1,5 chez Nikon. Ainsi, le 50mm shoote en réalité à 80mm sur nos appareils. 

Il faut donc veiller à se positionner suffisamment loin de ton sujet pour le capturer en entier. 

C'est un objectif que j'aime particulièrement pour cette raison. Il m'a beaucoup aidé à progresser, car il demande de choisir rigoureusement sa composition. Impossible de tout faire entrer dans le cadre. Alors improvise ! Le 50mm F/1.8 te demande de faire des choix, et c'est exactement ce dont tu as besoin si tu débutes. Focalise-toi sur un détail de la scène, et presse le déclencheur.

 Exemple de photo prise avec le 50mm f1.8

Exemple de photo prise avec le 50mm f1.8

Prix : environ 130€

Le challenger 24mm F/2.8

Mon petit chouchou. C'est ce que l'on appelle un objectif "pancake", de par sa forme très fine et son poids ridicule. Il deviendra rapidement un allié de choix pour des sorties où tu souhaites voyager léger.

Il s'agit ici encore d'une focale fixe. L'avantage de celle-ci est qu'elle est plus passe-partout qu'une 50mm. Toujours avec cette histoire de coefficient multiplicateur, tu arrives sur quelque chose qui se rapproche de 35mm, soit à peu près ce que perçoit l'oeil humain. 

Dit autrement, c'est un objectif qui te permettra de capturer des images à peu près comme tu les vois. Et ça, c'est plutôt cool. D'autant que son ouverture à 2.8 permet de s'en sortir pas trop mal de nuit.

J'ai remarqué cependant que l'objectif avait tendance à créer beaucoup de vignettage sur les photos. C'est un effet que j'apprécie, mais je sais que ça peut en gêner certains. Notons que ce défaut est assez facilement éradiqué par une correction d'un clic sur Lightroom. 

 Exemple de photo prise avec le 24mm f2.8

Exemple de photo prise avec le 24mm f2.8

Prix : 125€

Ton meilleur ami : le 10-18mm F/4

Si j'avais su, je l'aurais acquis plus tôt. Il s'agit d'un zoom grand-angle de chez Canon. Autant dire que l'essayer c'est l'adopter. Surtout si tu crapahutes souvent dans la nature, où il permet de révéler toute l'étendue d'une scène.

Son ouverture est assez petite néanmoins, donc rarement utilisable la nuit sauf avec un trépied. Notez cependant que la majorité des photos de ciel étoilé que nous avons prises jusqu'à présent l'ont été avec cet objectif. Comme quoi.

 Exemple de photo prise avec le 10-18 f4

Exemple de photo prise avec le 10-18 f4

Prix : 280€

Le voyeur : le 55-250mm F/4

On s'est longtemps posé la question de l'intérêt d'un téléobjectif dans notre attirail. Puis on s'est retrouvé plusieurs jours de suite à être frustrés de ne pas pouvoir capturer une scène qui se passait à quelques mètres de là.

On s'est donc tournés vers cette "extension" du kit 18-55, qui nous sauve bien la mise désormais !

Le zoom est un confort, c'est indéniable. Maintenant, il ne faut pas oublier que tu as aussi des jambes, qui te permettent de te déplacer. C'est peut-être débile, mais comme le dit Laurent Breillat, c'est l'avantage d'une focale fixe sur un zoom : ça te force à te bouger le cul pour aller prendre ta photo.

 Exemple de photo prise avec le 55-250 f4

Exemple de photo prise avec le 55-250 f4

Prix : 300€

Nos accessoires

On en a acquis tout au long de nos voyages, et ils continuent de gagner des points au podium de l'indispensable.

Le GorillaPod JOBY X3

À défaut d'avoir pensé à amener un trépied aux USA, il nous a fallu nous rabattre sur un Joby pour certaines scènes.

Autant dire que ce petit compagnon s'est révélé être parfaitement indispensable dès sa première utilisation. Très petit (se range easy peasy dans la poche latérale de ton sac à dos), et ultra léger, son gros avantage est de pouvoir se fixer à n'importe quelle surface. En effet ses trois pieds sont parsemés d'articulations que tu peux tordre dans tous les sens, et revêtus de grip pour éviter toute glissade.

Tu peux te servir de tout ce qui t'entoure pour l'y accrocher. Une branche d'arbre, une portière de voiture, un garde-fou... Il s'accroche partout !

Petit bémol : attention au poids supportable par la bestiole. Le JOBY X3 est parmi les plus robustes de la marque, et peut supporter jusqu'à 3kg. Il tient sans mal la totalité de nos objectifs, mais montre quelques faiblesses lorsqu'on fixe notre 55-250mm dans certains angles de vue.

Prix : 80€

Une télécommande infrarouge

Loin d'être indispensable, elle est surtout bien pratique pour déclencher son appareil à distance sans être obligé de taper un sprint de forain pour rejoindre la scène.

De plus, tu lui trouveras une autre utilité en pose longue, en éliminant les risques que ton appareil bouge au moment du déclenchement. 

Note également qu'une télécommande te permet de profiter pleinement du mode Bulb de ton appareil photo, et donc de pouvoir exposer tes photos plus de 30 secondes.

Prix : 10€

Un lot de filtres ND

Bien pratique lorsqu'on veut faire de la pose longue en pleine journée. Bhé ouais, qui dit pose longue dit beaucoup de lumière. Du coup, fixe ce filtre sur ton objectif afin d'en réduire la quantité, et sortir une image exposée juste ce qu'il faut, peu importe la durée d'exposition utilisée.

Ce lot dispose d'un filtre ND2 (2 fois moins de lumière) ND4 (4 fois moins de lumière) et ND8 (je crois que t'as compris). À noter qu'on peut les empiler pour cumuler leurs effets ! 

Attention toutefois au vignettage que cela crée.

 Le filtre ND te permet notamment de créer de jolis effets avec l'eau

Le filtre ND te permet notamment de créer de jolis effets avec l'eau

Prix : 13€

Un filtre CPL

Tu trouves tes photos un peu tristounettes; que le ciel est trop mouarf et que ton contraste est assez splounch ? Essaie ça.

Le filtre polarisant est vanté par les marquetteux (et experts de l'image askip) comme offrant une image impossible à recréer en post-traitement. Si vous le dites. 

Moi, je remarque juste que ça me permet d'atténuer la réflexion du soleil dans l'eau ou la neige, et que mon ciel est moins souvent cramé que d'habitude. J'en demande pas plus.

Attention cependant : le filtre CPL assombrit légèrement ton image. Pense donc à appliquer une correction d'exposition d'environ 1 IL à la prise de vue.

Prix : Environ 10€

 

Pétrin Express

Photo de bannière par Jeff Hopperunsplash-logoJeff Hopper

 

Tu es sur Pinterest ?
Épingle-nous avec amour !

 Quel matériel pour débuter la photo ? On vous dit tout !